Elevages Tendances Dilepix Agriculture de precision

[PRESSE] L’IA pour une production de protéines animales plus responsable

Photo de
Aurelie Busnel 28 juin 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Rennes, le 23 juin 2021. En pleine croissance, Dilepix, la startup rennaise, experte en intelligence artificielle & vision par ordinateur, renforce son engagement en faveur d'une production des protéines animales plus respectueuse du bien-être des animaux tout en ayant une faible empreinte environnementale.

Dilepix est une startup "à impact" qui propose aux agriculteurs et professionnels du secteur (vétérinaires, techniciens, consultants) des solutions pour réduire drastiquement le recours aux produits chimiques en les aidant à mieux surveiller la santé des animaux et éviter ainsi les traitements préventifs systématiques (antibiotiques et hormones).


Deux raisons à cela :

  1. La croissance démographique : Comment conjuguer augmentation de la population mondiale et diminution des surfaces agricoles ?

    Selon les projections de l’ONU, la population mondiale devrait connaître une hausse de 2 milliards d’habitants au cours des 30 prochaines années (de 7,7 milliards actuellement à 9,7 milliards en 2050) tandis que les surfaces agricoles se réduisent en raison de l’étalement urbain et de l’artificialisation des sols. Les pays en forte croissance démographique (Asie, Chine, Afrique subsaharienne) ont tellement faim de protéines que la demande mondiale devrait croître de 40 % d'ici à 2030 (avec une hausse de 33 % pour les protéines animales).


  2. La pression sociétale en faveur du bien-être animal

    Consommateurs et acteurs des filières agricoles, de plus en plus sensibles au bien-être animal, veulent s’assurer des bonnes conditions d’élevage tout en réduisant leur empreinte environnementale.


Comment Dilepix compte-t-elle répondre à ces deux enjeux ?

D’une part, accompagner la filière porcine vers plus de bien-être animal

 

Dilepix-pig-activity-detection

Dilepix accompagne les filières actuelles de productions de protéines animales, en particulier la production porcine, à évoluer vers des conditions d’élevage plus vertueuses. La prise de conscience en faveur du bien-être animal pousse toute la filière à modifier les pratiques vers des mesures de l’état de santé à l'échelle de l’individu et non plus au lot.

En effet, en raison des difficultés à identifier les animaux, les traitements sont encore actuellement réalisés à l’échelle collective.

Les solutions logicielles de Dilepix ciblent le bon animal au bon moment et mesurent des situations jusqu'alors impossibles ! L'IA et la vision par ordinateur permettent par exemple de suivre l'activité de chacun des porcs et d'ajuster individuellement leur alimentation en fonction de leurs besoins énergétiques et physiologiques.

"Avec une solution comme la nôtre, éleveurs et vétérinaires sont capables de mesurer le niveau de santé de chacun des animaux individuellement" précise Alban Pobla (co-fondateur). "Et c'est précisément ce qui a séduit les instituts de recherche (INRAE - IFIP), le groupe pharmaceutique Boehringer Ingelheim (dans le cadre du programme Synapse), ainsi qu'un groupe vétérinaire à travailler avec nous pour développer des modules visant à améliorer la santé des porcs" 

 

Quatre modules de surveillance et détection automatique des porcs

 

  1. La détection automatique de la morsure des queues des porcelets pour répondre à l'interdiction de la caudectomie.

  2. L'estimation du poids des porcs en post-sevrage et engraissement

  3. L'optimisation de la reproduction des truies visant à réduire drastiquement le recours aux hormones (NB : Cette innovation sera présentée au Space 2021)

  4. La mesure automatique de l'activité des porcs qui tend vers un système de ration individualisée.

 


Et d’autre part, accélérer la production de protéines alternatives en automatisant les chaînes de productions des usines d’insectes.

 

pupation-BSF-insectes

La FAO estime que la production alimentaire mondiale devra augmenter de 70% et la production de viande (porc, bœuf, volaille) devra doubler pour parvenir à nourrir les habitants de la planète. Ce défi démographique pose un certain nombre de questions, en particulier celle de l’augmentation des besoins en protéines animales.

Encore émergentes dans nos pays occidentaux, les protéines issues des insectes sont une alternative prometteuse notamment en aquaculture, pour la pet food et en aviculture.

Cette toute jeune filière représente un marché gigantesque (le poids au niveau mondial devrait atteindre 1,10 milliard d’euros d’ici à 2025, contre 110 millions d'euros aujourd’hui ) dont les capacités seront insuffisantes pour les 10 prochaines années.

Mais pour produire en quantité suffisante, tout en respectant les normes en matière de qualité, les producteurs d'insectes vont devoir optimiser leur process de production en passant du stade manuel au stade industriel.
Ce passage à l'échelle industrielle ne pourra être possible qu'en automatisant les processus de production.

C'est parce que Dilepix est une startup soucieuse de son impact sur l'environnement et qu'elle croit dans ce mode de production alternatif, qu'elle a décidé de mettre sa technologie au service de l'entomoculture.

Aujourd'hui, elle est la seule startup à accompagner les producteurs d'insectes à mieux produire. La solution logicielle qu'elle a développée automatise les analyses de qualité sur la chaîne de production et permet de créer des indicateurs précis.

 

Quatre modules ont été développés pour accélérer le contrôle de la production d'insectes

  1. Le comptage automatique des larves en quelques secondes même lorsqu'elles sont agglutinées en cluster

  2. L'estimation du taux de mortalité des larves

  3. L'évaluation instantanée des lots de production (stades de croissance, pureté, …)

  4. La mesure de l'activité des larves

A propos de Dilepix
La startup rennaise Dilepix, experte en intelligence artificielle & vision par ordinateur développe des solutions logicielles pour surveiller automatiquement l’activité des porcs et des insectes. Pour y parvenir, elle s’appuie sur les images/vidéos produites par des caméras placées dans les bâtiments d'élevage ou embarquées sur les lignes de production. Les algorithmes (deep learning) détectent les situations d'intérêt qui nécessitent une surveillance particulière ou une action spécifique.


Fondée par Aurélien Yol, ancien ingénieur d’INRIA et Alban Pobla, serial entrepreneur, Dilepix a vu le jour en 2018. Hébergée et accompagnée par l’INRIA, puis par Le Village by CA Ille-et-Vilaine jusqu'en 2020, la jeune pousse vole désormais de ses propres ailes et compte 13 collaborateurs.

 

alban-pobla-aurelien-yol-dilepix

De gauche à droite : Aurélien YOL (CTO) & Alban POBLA (CEO)

 

Le savoir-faire de Dilepix combine une expertise en intelligence artificielle (réseaux de neurones développés en interne par ses ingénieurs) avec des compétences pointues en analyse d'images. La combinaison de ces deux briques technologiques permet une détection et une localisation ultraprécise des menaces et des opportunités agronomiques. Développée en laboratoire et éprouvée par de grands industriels, la technologie utilisée par Dilepix est brevetée.

Dilepix a été lauréate du prestigieux concours iLab en 2018 et a participé deux années de suite (2019 et 2020) au CES de Las Vegas.

Elle a effectué une première levée d’amorçage à hauteur d’1,7 million d’euros en 2018 et s’apprête à lancer un nouveau tour de table dans la cadre d’une Série A.

Dilepix est un dérivé du nom scientifique du caméléon "dilepis", un animal doté d'excellentes aptitudes visuelles

Contact Presse : aurelie.busnel@dilepix.com

Photo de

Articles de Aurelie Busnel

Marketing & communication manager, Aurélie évolue depuis de nombreuses années dans le secteur agricole, en particulier celui de l’élevage bovin. Sa vision globale, ses connaissances terrain et sa maîtrise des techniques d’Inbound marketing lui fournissent les armes nécessaires pour faire rayonner Dilepix au rang des startups reconnues et expertes en intelligence artificielle.

En savoir plus

Découvrir les possibilités apportées par l’Intelligence Artificielle & la vision par ordinateur

J'ai un projet

D'autres articles sur le sujet

Huit bonnes raisons de participer à VetoTIC 2021

Le 18 novembre prochain, la 4e édition de VetoTIC sera organisée à Ploufragan (22). Le temps d'une matinée, venez découvrir...

Comment prédire automatiquement l’ovulation des...

Quand faut-il inséminer les truies ? Comment réduire le nombre d'IA ? Comment améliorer la prolificité des truies ?

SPACE 2021 - Venez rencontrer Dilepix dans le...

Le SPACE, c'est l'évènement incontournable de l'élevage de la rentrée. Le plus grand salon européen des productions animales...